Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NET Epic : L'initiation

Publié le par tigibus

Salut,

 

Si vous suivi ce blog, vous savez qu'il y aura une journée spéciale EPIC le 07 décembre prochain. 

Pas de chance pour moi, je ne pourrais pas en être. Mais j'ai mis à disposition mes quelques décors pour les collègues. Cela a été l'occasion de rencontrer un nouveau pote proche de Nantes : Nicolas, alias "Wargh".

Et devinez ce qui se passe quand 2 grands gamins fans de figouzes se rencontrent...ils parlent figurines, règles, et ils JOUENT !!!!

Jusqu'à présent habitué aux règles de Epic Armaggedon (EA), j'ai eu l'occasion de faire ma première partie de NET Epic (NE) samedi dernier!

Pour mon initiation, on a joué une petite bataille de 2000pts.

Mon ordre de bataille :

- 1 compagnie d'infanterie lourde 

     - 1 Stormsword

     - 1 batterie de basilisks

     - 1 Callidus

- 1 compagnie de Leman Russ

     - 1 détachement de Hellhounds

     - 1 détachement de sentinelles

     - 1 Warhound

 

Les Orks :

- 1 Kult de la vitesse

- 1 Meka Gargant

- 1 compagnie Goff

- 1 dragster

- 1 forteresse SkullHama

- 1 détachement de Korsaires

- 1 détachement de MadBoys

- 1 détachement de Chariot Kanon (avec des pinces)

- 1 détachement de Chariot Kanon (sans pinces)

 

L'installation :

Je gagne le droit de choisir le camp, je me tourne donc du côté de la grande colline qui protégera très bien mes basilisks :

début tour 1-a début tour 1-b

TOUR 1 :

L'infanterie lourde progressa sur la colline avec en tête la prise du gué. Les Korsaires, embarqués dans la forteresse, eurent visiblement la même idée et prirent position sur le bâtiment le plus proche du passage.

GI 1 (2) orks 1 (2)

La compagnie blindée avança prudemment en 3 parties : la première se plaça en lisière de la palmeraie, prêt à faire feu, à l'abri du couvert. La deuxième avança vers la ville, accompagnée par les sentinelles. La dernière partie escorta les Hellhounds entre les bâtiments. En face, le Klan Goff à pieds et les 8 chariots contournèrent le lac et se placèrent derrière les immeubles, toujours sous le bouclier du Dragster. Le Meka Gargant quant à lui, profita de tranquillité de la route pour accélérer son mouvement.

GI 1 (3) orks 1 (1)

Au centre, le titan et le Stormsword se séparèrent, chacun s'orientant vers l'un des côtés de la platforme fortifiée.

Le Kult de la vitesse franchirent le pont et se planquèrent derrière un bâtiment.  Enfin, les MadBoyz firent...ben, ce qu'ils voulaient!

Les basilisks profitèrent du regroupement du Kult pour nous ré-ga-ler d'un magnifique déluge de feu et d'acier. Mais malgré les pertes, ce fut insuffisant pour les faire fuir. Ce fut le seul fait remarquable de la phase de tir pour ce tour.

orks 1 (3)

15-10 pour les Orks

Vision de la table à la fin du premier tour :

début tour 2-b début tour 2-a

TOUR 2 :

Après le déplacement des Hellhounds et de leur escorte, les motos et buggies se faufilèrent entre les immeubles pour les encercler. Le reste du Kult s'enfoncèrent à la rencontre de quelques GI accompagner par un commissaire et du Stormsword. Les corps à corps furent rudes mais, malgré les pertes, aucun camp ne flancha.orks 2 (2) orks 2 (3)

 

Du côté du gué, des échanges de feu se firent entendre entre les Korsaires et l'infanterie lourde. Les Orks conserveront encore le contrôle du gué, mais plus pour très longtemp....

A l'autre bout du champ de bataille, le Meka Gargant, les goffs et les chariots se rapprochèrent tous du dragster.

Mais tous n'ont pas pû profiter de l'abri du bouclier et subirent les tirs conjugués des Leman Russ, Sentinelle et Basilisks. Trop peu de pertes pour rompre les rangs. Les GI perdirent une sentinelle et un Leman Russ qui se trouvait dans la palmeraie. Un petit incendie se déclara dans le Gargant, mais rien d'alarmant!

Le Warhound trop confiant s'avança trop en avant. Le Gargant le remarqua et lui tira dessus : BOUM! en pleine tête! 

RAPPORT 007 0056

Fidèles à eux-mêmes, les MadBoyz ne firent rien de mieux que le tour précédent.

24-17 pour les Orks

TOUR 3

Le gué est toujours disputé. Mais les Korsaires ont subit trop de pertes et fuirent. La Garde pris possession du précieux passage.

RAPPORT 007 0068

Le groupe formé par les Goffs, les chariots et le Gargant furent suffisament prêts maintenant pour faire mal aux sentinelles et aux Leman Russ, toujours soutenus par l'Artilleria Lourde. Le Gargant en perdit sa jambe; il n'ira plus très loin maintenant, et l'incendie se poursuivi encore un peu.

Le Stormsword et le reste du détachement de GI, toujours dirigé par le commisaire, acheva les buggies qui traînaient autour de la plateforme : un nouvel objectif tomba sous la main Impériale.

RAPPORT 007 0059

Les MadBoyz? Une étrange impression de déjà-vu : rien!

Situation à la fin du troisième tour :

début tour 3-a

25-19 pour les Orks

Il se faisait tard et on aurait dû arrêter la partie là. Mais, pour l'honneur de la garde et la soif de baston des Orks, on fit un tour supplémentaire.

TOUR 4 et 5 :

      BABOUM! 

Ca? c'était le Gargant! L'incendie n'avait pas dû être maitrisé finalement...

orks 4 (1)

Coup dur pour le Peaux Vertes mais le moral des GI se regonfla immédiatement.

Les Goffs avancèrent, et investirent la majeur partie de la ville. Ils échangèrent de nouveau quelques politesses avec les blindés impériaux et les sentinelles. Ces dernières perdirent pied et la seule survivante parti se cacher derrière un immeuble. Les derniers Leman Russ réussirent à réduire les chariots Orks au silence. Quant aux basilisks, elles réduisirent le nombre de Goffs, malgré le bouclier du dragster.

GI fin (1) orks fin (1)

Le Stormsword vint en renfort pour déloger quelques Nobz qui étaient perchés sur les toits.

GI fin (2)

 

Tour 5 : 27 - 39 pour la Garde

Le détachement du jour : les Madboyz qui ont brillé par leur...survie. Au moins, ils auront tenu leur objectif :

orks 5 (1)   

Les photos sont de Nico "Wargh", et j'ai peut-être fait quelques erreurs chronologiques.

Pour conclure ce rapport,  j'ai passé une excellente soirée. Le changement de système ne m'a pas gêné plus que ça, finalement. Au contraire, je me suis laissé embarquer par le jeu. 

Un grand merci à toi, Nico pour ton accueil, ta sympathie et tes précieux conseils (les basilisks t'ont couté cher ).

A bientôt pour la revanche...

 

Tigibus

 

Commenter cet article